Énigme ou enquête

Pour une fois, Allir accueillit la sieste maritime de Voliette avec une certaine quiétude. Allongé sur sa couchette, les mains sous la tête, il laissa ses idées voguer librement sur ce calme océan, se perdre dans le lointain et disparaître à l’horizon. Après son dernier passage en ville, il estimait qu’un peu de repos lui procurerait le plus grand bien.
Malheureusement pour lui, les courants indomptables des songes le frappèrent aussi sûrement que la vague qui s’abattit sur la vitre de sa nacelle. En dépit de ses efforts, la proposition entendue au Grand Cru s’insinua dans son esprit, avec le même acharnement que l’appétit après une journée de carence, pour ne plus risquer de s’en déloger. La mâchoire serrée, Allir expulsa sa capitulation par les narines.
« Bien, tonna-t-il en se redressant. Si ce dénommé Bambleck espérait m’attirer entre ses griffes, c’est réussi. »
Désormais parfaitement réveillé et prêt à affronter ses problèmes, l’archilleur attrapa le bout de parchemin roulé distribué à la fin de la réunion. Sans le libérer de son cachet, il songea dans quelles épreuves risquait de le pousser cette histoire, et à ce qu’elle pourrait apporter. Un petit sourire éclaira son visage. Selon le commanditaire, s’il parvenait à trouver l’homme recherché, il acquerrait plus que la somme colossale mentionnée. Il serait libre de lire ses études et d’admirer ses découvertes. Voilà déjà une belle perspective, surtout pour une personne du métier.
Cependant, le caractère exceptionnel de ce contrat mis à part, Allir voyait plus loin que les quelques révélations faites au Grand Cru. Il apercevait une opportunité. Une chance. Une aubaine même ! Car si sa cible s’avérait être réellement un mage, les connaissances qu’il pourrait déterrer semblaient infinies. Les maîtres des arcanes avaient toujours considéré les artefacts des cités volantes comme trop différents de leur art, sans intérêt. Souvent dangereux et incontrôlables. En réalité, certains les dénigraient pour la simple et bonne raison que personne ne les comprenait totalement, ou que ces objets d’un ancien temps n’avaient justement pas été conçus par des magiciens. Cela froissait leur fierté. Dès lors, si l’un d’entre eux avait fini par mettre de côté ses préjugés pour les observer, quelles merveilles cela pourrait-il dévoiler ?
Le cœur gonflé d’espoir, Allir faillit décacheter son petit rouleau, lorsqu’une deuxième vague vint heurter son habitacle.
Cette fois, la prudence envahit ses pensées. Après tout, Bambleck, le commanditaire, n’avait-il pas révélé à tous son nom ? Pourtant, l’archilleur ne divulguait pas ce type d’informations aux quatre vents. Cela signifiait que le noble avait effectué des recherches sur lui, et probablement ses autres clients, avant de les inviter dans sa chasse au trésor. Cela n’augurait rien de bon. Cet homme représentait un danger notable. Fourbe, riche, et potentiellement entouré. Allir se demanda si répondre à ses attentes ne s’apparentait pas à plonger les yeux fermés dans un piège. Au fond, rien ne prouvait que Bambleck le laisserait analyser les études de son mage.
Indécis sur la marche à suivre et ses réelles motivations, l’archilleur décacheta finalement le rouleau. Après tout, lire son contenu ne l’obligeait en rien. Il pourrait très bien choisir sa voie après avoir découvert ce que le noble avait présenté comme un premier moyen de trier les candidats.
Les mots, déssinés par une écriture fine et élégante, formaient une énigme :
« Mon premier, les prestidigitateurs n’en révèlent pas les secrets. Mon second disperse aussi bien les ombres qu’il les étire. Mon troisième ne peut marcher avec son seul pied, mais est capable de se glisser sous terre. Mon tout est le lieu où vous devez vous rendre. »
Ainsi, si Allir parvenait à trouver cet endroit, il obtiendrait le droit de mener son enquête. Mais était-ce vraiment sage ?

   

2 réflexions au sujet de « Énigme ou enquête »

KelechianPublié le  10:06 - Avr 13, 2019

Bonjour,
Il devrait se renseigner sur son commanditaire.
Merci

n'hésitez pas à laisser un commentaire