Archive annuelle 21 décembre 2016

Le coup du tonneau

Votre avis va être déterminant pour Carmin. Après le coup du tonneau, n’hésitez pas me laisser un commentaire pour me dire quelle direction notre farceur devrait prendre.

ATTENTION : Ne lisez pas ce qui suit avant le texte : alors, une vie à ruiner un homme (que vous ne connaissez pas encore), ou la chance à bord d’un tonneau ?

Le Fendeur d’Âmes

Le plan du mystérieux inconnu va-t-il fonctionner ? Est-ce pour Carmin la plaisanterie de trop ? Quoi qu’il en soit, la fête du Guillet approche et le Fendeur d’Âmes, le navire personnel du duc, semble une cible de choix. Venez, suivez Carmin dans sa prochaine farce.

Et la semaine prochaine, je demanderai VOTRE PARTICIPATION pour aider Carmin à faire un choix important !!!

En finir

Il est temps de se tourner vers un autre personnage. Grâce à ce texte, laissez-moi vous présenter le duc de Kopangne, la malheureuse cible de Carmin. Plus agacé que jamais, il clame haut et fort qu’il est temps d’en finir.

Le moment d’inverser les rôles est-il venu ?

Opération arc-en-ciel

Après mon revirement, nous voilà revenus au troisième texte. Honnêtement, je suis heureux de ne pas avoir continué sur la première voie, celle-ci me convient plus, je retrouve le Carmin qu’il était.

Ce texte met bien entendu en avant une nouvelle farce de Carmin, le projet arc-en-ciel. En attendant une prochaine réaction du duc, je vous souhaite bonne lecture.

La chaise du duc

Aujourd’hui, il renaît !!! Voici donc venir le nouveau Carmin, ou plutôt le vrai farceur qu’il devait être.  Et pour vous, il a préparé une nouvelle plaisanterie, sans méchanceté bien sûr, tout spécialement prévue pour le duc lui-même.

N’ayez crainte, venez vous asseoir sur la chaise du duc.

Les deux derniers textes ne seront bien sûr pas oubliés, ils ont juste été déplacés dans la section exercices.

Bonne lecture et à demain pour un prochain texte.

Un nouveau départ

Ce n’est pas évident, mais je vais devoir vous présenter mes excuses au sujet de Carmin.
 
Je me suis rendu compte hier que les deux derniers textes que je vous ai présentés ne me plaisaient pas, pour la simple et bonne raison, qu’à mon sens, il dénature le personnage.
 
C’est arrivé comme ça, sans crier gare. J’ai réalisé que je ne voulais pas faire de Carmin un voleur ni un flatteur de ses dames. C’est juste un farceur, pas un détrousseur.
 
L’histoire va donc devoir prendre un nouveau départ et voir disparaître « Soirée mondaine » et « La Licorne des Océans ». Encore une fois, je suis désolé. Je vais essayer de vous présenter deux textes la semaine prochaine pour me faire pardonner.
Merci de votre compréhension.

La Licorne des Océans

Déjà le troisième texte de notre nouvelle aventure. Après sa fuite spectaculaire de la soirée du duc, Carmin se voit investi d’une nouvelle richesse. Que va-t-il pouvoir en faire ?

Pour le découvrir, suivez-le à la La Licorne des Océans.

Soirée mondaine

Comme promis, voici officiellement le début d’une nouvelle histoire, celle de Carmin.

Je suis très heureux de commencer une telle aventure avec vous !!! Comme je l’ai expliqué, je vais essayer de faire davantage appel à vous pour celle-ci. Même si les prochains textes serviront à planter un peu plus le décor et à vous faire connaître le héros. Rassurez-vous, je sais déjà à quel choix Carmin sera confronté, et il ne saurait tarder.

En attendant, bienvenue dans une soirée mondaine.

Je vous souhaite une très bonne lecture !!!

L’éveil du déchu : les premières pages disponibles

N’hésitez plus, venez découvrir les premières pages de L’éveil du déchu, le premier tome de La guerre des oubliés. Elles vous donneront un aperçu du journal de voyage de ce cher Albéus Montlointain, et de la quête de toute une vie.

Bonne lecture !!!

Le portail (partie I)

En attendant mercredi prochain et le début de l’aventure de Carmin, voici un portail tout prêt à vous transporter dans de nouveaux mondes. L’idée était d’écrire quatre fois la même scène dans des univers très différents, avec des techniques ou des rituels variés.

Dans la première partie, vous découvrirez deux de ces quatre méthodes. Une idée de suite possible flotte dans mon esprit, peut-être qu’un jour elle finira par exister. Mais d’abord, pensons à Carmin