Était-ce trop dur ?

Était-ce trop dur ?

Attention, c’est le dernier jour de participation. Si vous ne trouvez pas la réponse au logogriphe ci-dessous, Allir se retrouvera face à un mur. Mais peut-être est-ce ce que vous voulez :

Sur mes sept pieds, je vous accueillerai le temps d’un repas et d’une nuit.
Mes quatre têtes, pareilles aux premières lueurs.
Ôtez-moi en deux, je serai le bord d’un ruisseau.

Mes trois pieds sonnent comme ma tête.
Sans ma queue, je désigne le possesseur.

Parfois faites pour la guerre, ou à bœufs, mes quatre têtes se laissent guider.
Semblable au vent, mon cœur souffle sur les surfaces planes.
À mes quatre queues, votre navire sera le bienvenu.

En ce lieu, demandez monsieur Guergean.

Y Jacob

n'hésitez pas à laisser un commentaire